Retour > La bibliothèque > Prévention > Dernier pour la route (le)

Dernier pour la route (le)

Chronique d'un divorce avec l'alcool

Rubrique(s) : Prévention

Prix éditeur :
20,00 €

Informations

  • Auteur : Hervé Chabalier
  • Editeur : Robert Laffont
  • Édition : 2004
  • ISBN : 2221099575
  • Pages : 306 pages
  • Dimension : 14 cm x 22 cm

Présentation / 4ème de couv.

Plume à la main ou caméra au poing, Hervé Chabalier couvre toutes les guerres depuis plus de trente ans. Pour son premier livre, il a choisi de raconter la sienne, contre l´alcool. Il fallait oser…
Être le patron d´une des plus grandes agences de télévision d´Europe (Capa) et prendre le risque d´exposer au grand jour, sans rien esquiver, une expérience si personnelle, si difficile à dire. Les drames d´une vie, ses succès et ses belles aventures, l´envoûtement et le dégoût provoqués par cette maîtresse insatiable, l´alcool, ses longues défaites et sa victoire sur soi-même… Avec une grande pudeur des sentiments et une rare honnêteté, ce témoignage intime, fort, lucide et courageux frappe en plein coeur.
Pendant cinq semaines, Hervé Chabalier a ainsi tenu le journal de sa cure dans une clinique spécialisée. Le travail de thérapie personnelle, la prise de conscience, les exercices quotidiens, les rituels imposés, la solitude, les angoisses, la peur de la rechute, la solidarité (et les tensions) avec ses «frères d´armes», les autres curistes… avec son oeil de journaliste précis et exigeant, il a tout noté, au jour le jour, de ce redoutable et indispensable voyage vers soi-même. Depuis presque deux ans, il ne boit plus, et le récit de son divorce d´avec l´autodestruction se lit comme un immense cri d´espoir.
Car au-delà de sa propre histoire, le récit d´Hervé Chabalier est un journal de bord très concret pour aider toutes celles et ceux qui sont directement ou indirectement confrontés à cette maladie encore largement taboue bien qu´elle touche cinq millions de personnes en France.

Réaction(s), commentaire(s), discution(s)...

caromasa a dit, le 30.11.2005 - 21:36
un dernier pour la route
pourrais-je avoir le nom de l'établissement de cure
avec mes remerciements
caromasa

Un anonyme a dit, le 11.03.2006 - 14:47
Dernier pour la route
pouvez-vous me donner l'addresse de l'etablissement de cure de mr chabalier

Anne a dit, le 24.06.2006 - 21:57
Merci Mr Chabalier
quel bonheur j'ai éprouvé à la lecture de votre livre. Je suis femme d'alcollique et c'est un médecin passé sur ma route non pas par hasard! qui m'a recommandé de vous lire.
Que d'émotions et de compréhension à l'égard des malades j'ai pu avoir durant cette lecture. J'ai découvert énormément de choses mais aussi reconnu nombre de situations identiques à notre vie.
Dommage, mon époux ne l'a pas lu, par peur sans doute de devoir être abstinent après!!! mais qu'importe, vivons un jour à la fois avec ses bonheurs et ses souffrances qui peuvent arriver d'une minute à l'autre...
Mais chapeau à tous ceux qui y arrivent ou presque! je sais qu'il faut beaucoup de courage et qu'un dérapage est si vite arrivé.
Que ceux qui n'ont pas de problème de dépendance à l'alcool se regardent et essaient de découvrir si, eux aussi, n'ont pas une dépendance quelconque (je pense aux sucreries, chocolat et douceurs de tous genres) qui les guettent chaque jour... et s'ils ne s'y adonnent pas de manière frénétique sans la contrôler lors d'une période difficile à vivre.
je crois que, pour l'alcoolique, tout est difficile car ils ne peuvent vivre correctement dans ce monde, avides qu'ils sont d'un idéal inaccessible et où il est plus facile de se terrer dans leur monde à eux.

merci de me lire
bonne route à tous!

arno a dit, le 14.11.2009 - 23:11
je pense, pour avoir fais cette cure, que c'est au CALME à Cabris dans le VAR, près de Nice....
Personnel très pro et environnement propice à une bonne introspection!!!
Chaque jour est un combat et/ou une victoire...
Arno

Commentaires ?

Vous pouvez réagir au contenu de cette page, la commenter, en discuter... Remplissez simplement le formulaire ci contre.

Pour contacter l'équipe du site Atontour, utilisez utiliser la page contact.

Notes: pour éviter les abus, mauvaises blagues et dérives en tout genre (il y en a eu), les contributions sont modérées à priori... De même, merci d'éviter le verbiage SMS, totalement illisible. Nous nous réservons le droit de réécrire tout message difficilement compréhensible.

Un petit délai est donc possible entre votre message et son apparition ici même - que nous essayons de rendre le plus court possible.

Merci de votre compréhension.

Rappels

  • Atontour ne dispose d'aucune adresse de revendeurs de produits.
  • Atontour n'est affilié à aucune marque et n'est pas en relation directe avec celles-ci.
  • Liste des questions fréquentes


Code antispam à recopier:


(3 caractères, lettres & chiffres)

Haut de page